Cette offre d'emploi est fermée.

RAISON D’ÊTRE

Sous la supervision de la directrice Communications, relations publiques et marketing social, le conseiller(ère) en communication a comme responsabilités de répondre aux différentes demandes médias, d’accompagner et conseiller la Société lors de sorties publiques, de veiller à la bonne réputation, à l’image de marque ainsi qu’à la notoriété de la Société. Cette personne travaille en étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe des Communications et joue un rôle-conseil et d’accompagnement auprès des clientèles internes, pour le rayonnement des différents services ou programmes de l’organisation.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS

  • Assurer la visibilité de RECYC-QUÉBEC dans les médias.
  • Contribuer à la notoriété de l’organisation auprès du grand public par le biais des médias.
  • Diffuser auprès des médias, du grand public et des parties prenantes les données, projets, initiatives et programmes d’aide de RECYC-QUÉBEC.
  • Accompagner et conseiller la présidente-directrice générale lors de tournées de sorties publiques et veiller à ce que l’image de la société d’État et de ses représentants soit optimale;
  • Conseiller, préparer et accompagner la présidence et la vice-présidence dans leurs interventions dans les médias.
  • Maintenir le cabinet informé des demandes médias en cours.
  • Développer, planifier et déployer des stratégies proactives de relations avec les médias ainsi que des stratégies de communications externes performantes et innovantes;
  • Rôle-conseil et accompagnement des clientèles internes (rédaction de stratégies de contenu et plans de communication en fonction des objectifs stratégiques);
  • Assurer la planification, l’organisation, la coordination des relations avec les médias incluant communiqués de presse, conférences de presse et événements corporatifs de visibilité, dont les rencontres et tournées de la présidente-directrice générale;
  • Rédiger les communiqués de presse, notes de breffage, lignes médias, questions et réponses, et autres documents stratégiques;
  • S’assurer que les porte-paroles, identifiés par RECYC-QUÉBEC, reçoivent les formations nécessaires à ce rôle;
  • Élaborer et mettre en œuvre des mécanismes et des stratégies de gestion de crise;
  • Assurer la veille permanente sur les sujets d'actualités, la revue de presse, les tendances et identifier les enjeux et les opportunités d’affaires puis aviser la direction;
  • Peut être appelé(e) à agir à titre de porte-parole de l’organisation.

Le (la) conseiller(ère) en communication aura à effectuer des déplacements (20 %) et à travailler selon un horaire atypique.

QUALIFICATIONS ET CONNAISSANCES REQUISES

  • Baccalauréat en communication, relations publiques, journalisme ou tout autre domaine pertinent au poste de professionnel;
  • Avoir un minimum de trois (3) ans d'expérience de travail, dont au moins deux (2) ans, directement avec les médias;
  • Expertise éprouvée dans la gestion proactive des médias;
  • Posséder un excellent réseau dans les médias nationaux et régionaux (un réseau au sein de la presse parlementaire sera considéré comme un atout);
  • Avoir déjà réalisé des plans de communications stratégiques de haut niveau;
  • Bonne connaissance des médias sociaux;
  • Excellente maîtrise du français écrit et parlé;
  • Connaissance fonctionnelle de l’anglais;
  • Bonne maîtrise des logiciels de la suite Office.

COMPÉTENCES RECHERCHÉES

  • Pensée stratégique, capacité à comprendre les enjeux politiques et environnementaux et proposer des solutions;
  • Capacité rédactionnelle supérieure;
  • Polyvalence;
  • Aptitude démontrée à communiquer efficacement avec les médias et à obtenir une couverture médiatique;
  • Capacité à travailler sous pression et à composer avec un volume de travail élevé et de différentes natures;
  • Excellente gestion des priorités et sens de l’organisation;
  • Faire preuve de jugement, de diplomatie et d’une bonne capacité d’analyse et de synthèse;
  • Démontrer un souci de la clientèle et un service de qualité lié au développement et au maintien des relations;
  • Capacité à travailler avec de l’information confidentielle et à faire preuve d’une très grande discrétion;
  • Esprit d’innovation et de créativité pour la résolution de problèmes (gestion de crise);
  • Faire preuve d’une grande autonomie, d’initiative et de capacité d’adaptation;
  • Faire preuve de rigueur et de souci du détail.

CONDITIONS POUR CE RÔLE

Échelle salariale : 47 427$à 80 369$           

(salaire convention 2019) 2022 rétroactif

Horaire : 35 heures / semaine

Statut : Temporaire 12 mois- possibilité de prolongation

Catégorie d’emploi: Professionnel syndiqué

 

Lieu : Montréal en mode hybride et télétravail

Cette fonction peut exiger des déplacements à l’échelle provinciale.

POUR POSTULER

Durée de l’affichage : 2 au 16 juin 2022

Faites parvenir votre curriculum vitae.

RECYC-QUÉBEC souscrit à la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale. Pour cela, les personnes handicapées sont encouragées à présenter leur candidature.

À PROPOS DE RECYC-QUÉBEC

La société d’État RECYC-QUÉBEC a été créée en 1990 par le gouvernement du Québec. Elle relève du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et exerce ses activités en accord avec sa loi constitutive, la Loi sur la Société québécoise de récupération et de recyclage (L.R.Q., c. S-22.01), et avec la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État (L.R.Q., c. G-1.02). Avec la vision de devenir un partenaire déterminant d’un Québec sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC souhaite amener le Québec à réduire, réutiliser, recycler et valoriser les matières résiduelles dans une perspective d’économie circulaire et de lutte contre les changements climatiques. Elle est l’organisme désigné pour coordonner les activités de mise en valeur prévues à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Les demandes seront traitées en toute confidentialité