Cette offre d'emploi est fermée.

La Commission de la construction du Québec (CCQ) joue un rôle crucial au sein de l’industrie de la construction au Québec, un secteur qui génère annuellement près de 53 G$ d'investissement dans la province. En plus de veiller à l’application des règles concernant les relations de travail, nous administrons un vaste éventail de services professionnels et personnels aux travailleurs, aux entrepreneurs et aux retraités de l'industrie de la construction.

Travailler à la Commission de la construction du Québec, c’est donc contribuer à l’essor d’une industrie stimulante au cœur du paysage québécois. Vous y retrouverez une atmosphère de travail conviviale et stimulante. Située dans le nord de l’Île-de-Montréal près des grands axes routiers dans un édifice respectant les hauts standards du développement durable, l’organisation offre une gamme d’avantages sociaux comprenant un programme de rémunération très compétitif, une assurance collective complète, un régime de retraite à prestation déterminée, six semaines de vacances, accès à un stationnement, à une cafétéria et plus encore!

La direction des affaires publiques et communications cherche actuellement à combler un poste de Conseiller ou Conseillère, affaires publiques.

RAISONS D’ÊTRE

Relevant de la cheffe de service, Affaires publiques et médias le ou la titulaire du poste est responsable de la planification et de la mise en œuvre d’initiatives en matière d’affaires publiques. Il ou elle est responsable d’assurer le suivi des opérations de relations de presse en plus d’agir au besoin à titre de substitut à son supérieur immédiat responsable des relations médias. Enfin, la personne assure une vigie de l’actualité en fonction des valeurs et positions de la CCQ.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

  • Développer et mettre en œuvre des stratégies de relations médias et coordonner les activités qui en découlent.
  • Effectuer la recherche, rédiger différents outils de communication (communiqués, argumentaires, fiches d’information, messages clés, questions-réponses, avis aux médias, profils, etc.), et voir à leur diffusion.
  • Recevoir et analyser les demandes des médias, mettre en relation les personnes concernées ou les membres de la direction avec les médias, conseiller ces personnes et proposer des messages clés au besoin.
  • Analyser et évaluer la nature et la portée de la couverture et des relations médiatiques, soumettre ses recommandations et faire rapport à son supérieur immédiat.
  • Rester en lien constant avec l’équipe des communications numériques, responsable des médias sociaux et de la veille sur ces médias, et collaborer à l’élaboration de la stratégie en ce domaine.
  • Rédiger des notes d’allocution et des présentations pour les représentants de la CCQ.
  • Planifier et organiser des événements médiatiques (conférences ou rencontres de presse, tournées médiatiques, entrevues, etc.).
  • Contribuer à l’élaboration des stratégies de communication et de promotion.
  • Collaborer étroitement avec les parties prenantes internes et externes, tel que requis par l’avancement des projets ou autre.
  • Effectuer la vigie des enjeux concernant l’industrie de la construction et les documenter.
  • Identifier des enjeux susceptibles de générer de l’intérêt médiatique stratégique et proposer des actions afin de positionner efficacement l’organisation.
  • Contribuer au positionnement et au développement des argumentaires.
  • Développer et assurer un suivi des différents contacts avec les parties prenantes.
  • Entretenir des liens professionnels avec les différents partenaires de l’industrie, gouvernementales, les fournisseurs, les clients internes et externes afin d’établir et de maintenir des réseaux de communication.
  • Coordonner la participation de l’organisation à des événements de relations publiques (congrès, présentations, conférences de presse, etc.).
  • Assurer ou superviser la rédaction de divers rapports corporatifs.
  • Rédiger, vulgariser ou réviser différents textes, notamment des allocutions, des communiqués de presse, ou autres documents d’information.
  • Assurer, à travers différents véhicules de communication, la reddition de comptes sur ces activités dans le cadre de projets ou hors projets.
  • Assurer la vigie concernant les meilleures pratiques dans son champ d’expertise.
  • Appuyer l’organisation dans toutes autres tâches connexes relatives à son expertise 

EXIGENCES

  • Baccalauréat en communication (journalisme), relations publiques, sciences politiques, ou dans une discipline appropriée.
  • Deux (2) à cinq (5) années d'expérience pertinente.
  • Toute autre combinaison de formation et d’expérience jugée équivalente sera considérée.

APTITUDES ET HABILETÉS

  • Posséder une grande sensibilité politique et une excellente connaissance de l’environnement politique et gouvernemental au Québec.
  • Très grande facilité à tisser des liens de confiance avec des tierces parties.
  • Capacité de faire des recommandations stratégiques et d’y donner suite.
  • Posséder d’excellentes habiletés d’analyse et de synthèse en matière de gestion d’enjeux.
  • Aptitudes remarquables à la communication tant à l’oral qu’à l’écrit
  • Excellentes habiletés rédactionnelles et de communiquer les messages avec clarté et cohérence.
  • Capacité à gérer de nombreux dossiers simultanément dans un contexte d’échéanciers serrés.
  • Sens de l’initiative, autonomie, rigueur et aisance à travailler en équipe.
  • Habileté à user de diplomatie.

CONDITIONS DE TRAVAIL 

  • Poste hors convention, salaire annuel variant entre 64 193 $ et 91 704 $, selon les qualifications et l’expérience.
  • Gamme complète d’avantages sociaux.

EMPLACEMENT

  • Siège social de la CCQ, 8485 avenue Christophe-Colomb, à Montréal

Les personnes intéressées doivent présenter leur curriculum vitæ à l’adresse courriel indiquée  via Isarta en indiquant le numéro de référence : 2021-078.

La CCQ souscrit à un programme d'accès à l'égalité en emploi et, à ce titre, elle encourage les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à soumettre leur candidature. Seules les personnes dont la candidature sera retenue seront contactées par une personne des ressources humaines.