This job offer is now closed, it is no longer possible to apply.

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, regroupant 36 maisons d’hébergement pour femmes violentées vivant de multiples problématiques sociales et leurs enfants est à la recherche d’une coordonnatrice communication et analyse. La Fédération regroupe, soutient et représente ses maisons membres auprès des instances publiques et gouvernementales, dans un but de promotion et de défense des droits des femmes vivant de multiples problématiques sociales et de leurs enfants. La FMHF se veut un lieu de réflexion intersectionnelle, de formation et de soutien dynamique.

DESCRIPTION DU POSTE

Sous la responsabilité de la directrice, de concert avec les membres de l’équipe de la permanence et en collaboration avec les membres de la Fédération, la coordonnatrice communication et analyse remplit diverses tâches liées aux communications, à l’analyse sociopolitique, et à l’appui d’activités en lien avec les priorités de la Fédération. 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

  • Développe et coordonne les stratégies, plans, outils de communication (le contenu du site Internet, les réseaux sociaux, les contenus numériques) ;
  • Initie et coordonne les évènements de presse (conférences, sorties publiques, relations de presse), ainsi que divers comités de travail ;
  • Effectue une « veille communicationnelle » et analyse les enjeux sociopolitiques ;
  • Effectue une veille scientifique (articles, documents, recherches, rapports, mémoires, plans d’action, évènements politiques et scientifiques) et analyse les enjeux sociopolitiques ;
  • Rédige tout mémoire, document, article, communiqué ou autre concernant ces enjeux ;
  • Représente la Fédération sur divers lieux de concertation ;
  • Effectue diverses tâches connexes relatives à la vie associative.

EXPÉRIENCE ET QUALIFICATIONS PERTINENTES

  • BAC en communication, relations publiques, travail social, sciences politiques ou domaine connexe, maîtrise un atout
  • Expérience pertinente (3 ans minimum) exigée ;
  • Excellente connaissance des médias sociaux ;
  • Excellente connaissance de l’analyse féministe des enjeux sociopolitiques en condition féminine plus particulièrement touchant les femmes violentées et leurs enfants ainsi que des milieux d’intervention concernés ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles ;
  • Très bonne capacité à planifier le travail en fonction des priorités 
  • Très bonne capacité à travailler en équipe et en concertation, animer des comités ;
  • Engagement, autonomie, initiative, sens de l’organisation, souplesse, créativité ;
  • Bilinguisme fonctionnel.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Selon l’échelle salariale en vigueur (début à $29/h, 30$/h après probation, avantages sociaux concurrentiels, assurances collectives).

Poste permanent/horaire de 5 jours/35h.

Entrée en fonction : début septembre 2020.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur CV ainsi qu’une lettre de motivation d’ici le 21 août à Manon Monastesse.

Seules les personnes dont la candidature aura été retenue seront contactées pour une entrevue. Merci de votre intérêt.

1068