Cette offre d'emploi est fermée, il n'est pas possible de postuler.

Sous la supervision de la Directrice générale, le ou la directrice des communications et stratégies agit à titre de conseiller-ère stratégique et conçoit, met en oeuvre et évalue les plans de communication de la section. Elle s’assure de relations efficaces avec les médias, les partenaires, les membres et les autres acteurs et actrices des droits humains de la section et du Mouvement. Elle travaille en collégialité avec le comité de direction et coordonne le travail de communication des autres membres de l’équipe.

Gestion des ressources humaines et financières :

  • Dirige et coordonne le travail des membres de l’équipe communication ;
  • Gère un budget important d’activités et ressources humaines, pouvant représenter le tiers du budget institutionnel et appeler à croître constamment.

Appui conseil stratégique :

  • Développe et coordonne les activités de relations publiques, de recherche et d'analyse ;
  • Contribue à identifier les priorités de la section et de l’agenda de la direction générale;
  • Contribue aux stratégies internationales de communication. 

Communication :

  • Établit avec la direction générale les stratégies et les priorités en matière de communication, selon les plans stratégiques et opérationnels de la section et du mouvement ;
  • Est responsable des relations de presse, des relations publiques et de toute communication officielle externe ;
  • Développe et assure la mise en œuvre des plans de communication annuel, triennal ou quinquennal, et ponctuels ;
  • Est responsable du développement des publics et des partenariats en matière de visibilité, notoriété et rayonnement ;
  • Planifie et coordonne les stratégies de communication qui découlent des campagnes et actions menées par la section tant en mobilisation qu’en collecte de fonds;
  • Représente la direction générale, notamment dans les négociations avec certains partenaires externes ;
  • Agit à titre de porte-parole de la section.

QUALITÉS ET QUALIFICATIONS REQUISES :

  • Sens stratégique et politique développé ;
  • Leadership confirmé ;
  • Capacité de mener plusieurs dossiers à la fois, à respecter les échéanciers et à travailler sous pression ;
  • Style collégial et collaboratif
  • Adhésion à la mission et aux valeurs d’Amnistie internationale
  • Diplôme universitaire en communication, rédaction, traduction, relations publiques, ou expérience équivalente
  • Dix (10) ans d’expérience en communication, dont trois (3) dans des postes de responsabilité ;
  • Connaissance des médias sociaux et autres plateformes et nouvelles technologies, y compris des nouvelles tendances ;
  • Connaissance des droits humains et du droit international un atout ;
  • Excellente capacité de rédaction en français ;
  • Maîtrise de l’anglais ;
  • Connaissance de l’espagnol, un atout ;

Prière de faire parvenir CV + lettre de motivation avant le 26 juillet.

Entrée en fonction : fin août / début septembre

Seules les personnes retenues seront contactées. 

1670