Dans le cadre de son travail, le directeur ou la directrice des communications conjugue politiques publiques et communications stratégiques. Le titulaire du poste travaille avec le directeur général et les cadres du Bureau national: il veille à ce que l’élaboration de politiques tienne compte de l’aspect communication et se charge de présenter ces politiques aux médias, à la population et aux membres de la Guilde à l’échelle du pays. À la Guilde canadienne des réalisateurs, le titulaire fait partie d’une équipe de cadres responsable des politiques et des communications; cette équipe assure l’encadrement stratégique du personnel, conformément au cadre stratégique global établi par le Bureau national. Dans ce modèle d’équipe, les membres mettent leur expertise en politiques et leurs compétences en communication au service d’objectifs communs, sous l’autorité du directeur général.

Le directeur des communications assume plusieurs responsabilités qui se chevauchent, notamment :

  • Communications et promotion (à l’interne et à l’externe);
  • Politiques publiques (puisqu’elles touchent les intérêts de la Guilde et de ses membres);
  • Leadership et supervision (pour une petite équipe des communications composée de professionnels).

 Le candidat retenu doit minimalement posséder les compétences suivantes :               

  • Baccalauréat, de préférence en communications, en marketing, en journalisme, en production télévisuelle et cinématographique, en langue française ou anglaise, en administration des affaires ou dans un domaine connexe OU une combinaison équivalente d’études et d’expérience;
  • Minimum de cinq années d’expérience en communications de l’entreprise, avec responsabilités croissantes et participation à l’élaboration des politiques relatives aux communications;
  • Capacité avérée à penser et à agir de façon stratégique, notamment pour élaborer des politiques ainsi que pour planifier et diffuser des communications, à l’interne comme à l’externe;
  • Compétences supérieures en rédaction, en révision de textes et en correction d’épreuves; polyvalence suffisante pour concevoir et rédiger des documents dans des domaines variés, et ce, tant en français qu’en anglais;
  • Capacité avérée à tisser et à entretenir des relations de confiance privilégiées avec les médias du milieu;
  • Excellentes compétences en présentation et en communication, tant auprès de publics internes qu’externes;
  • Maîtrise de l’anglais et du français.

Le poste est basé à Toronto.

Les candidats intéressés sont invités à envoyer leur curriculum vitæ et leurs attentes salariales.

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 6 février 2017.




Cette offre d'emploi est maintenant fermée, il n'est plus possible de postuler.

Voir des emplois similaires présentement ouverts
1218